Rechercher dans ce blog

jeudi 7 février 2013

Dégivrer son pare-brise facilement

C'est la saison: alors comment je fais pour dégivrer vraiment, simplement, rapidement et pour pas cher mon pare-brise?

(Dans la même veine: "Détartrer son lave-glace")

Déjà, il faut dire qu'habitant à proximité d'une rivière, en cas de température négative, nous n'avons pas du "gentil petit givre" que l'on peut enlever en grattant avec un simple carte de crédit (comme j'ai lu sur certains forums).

Nous c'est toujours, plus ou moins fin, un film de glace sur lequel il nous arrive de casser de vrais grattoirs en plastique.

J'ai essayé, comme tout le monde, tous les trucs bancals comme l'eau chaude (qui, chez moi, regèle aussi vite),  le vieux rideau de douche sur le pare-brise, coincé entre les 2 portières avant (qu'on oublie de mettre, le soir, 1 fois sur 2 ou qu'on se fait piquer ou que le vent finit par emporter), le carton (qui se transforme en serpillière), etc...

Et évidemment, comme beaucoup aussi, j'en suis venu aux bombes de dégivrage.
Très efficace, mais un peu trop dans l'esprit "consommation/croissance" à mon goût.

Alors je me suis demandé comment faire pareil mais "plus simplement" et moins cher.
Qu'est-ce qui, dans ces aérosols, fait effet ? l'alcool ?
Et où trouver de l'alcool pas cher ? dans le vinaigre blanc et l'eau de Cologne bon marché pardi!

Ma recette "incroissante" simple et pas chère: je fais un petit cocktail qui résiste mieux au "re-givrage": 2 tiers de vinaigre blanc, et 1 tiers d'eau de Cologne (pour l'odeur).
L'hiver, j'en rajoute même une petite lampée dans le réservoir du lave-glace.

J'ai testé avec 2 types de flacon: soit flacon de produit à lentille ou flacon plastique de produit pharmaceutique, soit vaporisateur.

Dans le cas du flacon de produit pharmaceutique, il faut pouvoir faire un bon jet (un peu comme un pistolet à eau) pour faire un bon gros "trait" de produit qui, en "descendant" tout seul le long du pare-brise, le dégivrera.

Dans le cas du vaporisateur, style produit à vitre, optez pour ceux qui permettent de faire une sorte de mousse en sortie.
Sinon la couche d'alcool qui se dépose est un trop mince. Du coup, ça va bien dégivrer, mais le temps d'arriver en bas du pare-brise, le haut recommence à geler.

"En mousse", ça va faire comme "le gros trait" cité plus haut, ça va descendre gentiment en dégivrant au passage.


Donc en clair, le matin, quand il fait -3°, que mon pare-brise est bien gelé, je commence évidemment par démarrer mon moteur : - )

Je met la ventilation à fond, orienté vers le pare-brise, curseur de chauffage à fond, clim allumée et bouton de dégivrage enfoncé.
Bon ça ventile surtout du froid, C'est normal, je viens juste de démarrer.

Sans plus attendre, je prend mon "pschitt" et je fais 2 bons gros traits, en haut du pare-brise.

 Tant qu'a y être, je fais le tour de la voiture pour faire un "trait" de mousse en haut de toutes les vitres.

Généralement, le temps de faire le tour de toutes les vitres de la voiture suffit pour que mon pare-brise soit dégivré (alors que le toit est encore bien pris par les glaces : - )








Et pour dégivrer la serrure ? (alors moi, c'est extrêmement rare qu'elle soit bloquée par le gel, mais ça m'est déjà arrivé) un petit jet de produit dans la serrure, on tirlipotte un peu la clé et hop ça s'ouvre.

Mais pour la serrure, je vous conseille plutôt, en préventif la veille par exemple et quand la température n'est pas négative, un petit jet d'huile de vaseline ou d'huile de paraffine (surement la meilleure huile pour lubrifier qui était couramment utilisée dans les anciennes machines à coudre à mécanisme métal), ça protège parfaitement de la rouille et limite bien le blocage par le gel.
3€ le litre dans toutes les bonnes pharmacies (1 œil chez les vendeurs spécialisés en mécanique de précision : - ).

Un dernier détail: mon vaporisateur reste dans le vide poche de la voiture.
Il passe donc la nuit "au frais". Pas besoin de le conserver, au chaud, à la maison.
Comme ça on le garde à vraiment à disposition pour quand on en a besoin.

Un autre détail: ça fait plusieurs fois qu'on me dit
"ah ouais mais le vinaigre blanc ça bouffe les joints de pare-brise, ils deviennent  poreux".
Ah ouais ? alors déjà, ça fait un bon moment que la majeure partie des pare-brise sont collés et donc n'ont plus de joint. (Lol!)
Personnellement, ça fait bien 10 ans que je fais ça et j'ai jamais eu la moindre fuite de pare-brise sur aucune de mes voitures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire