Rechercher dans ce blog

mercredi 2 septembre 2015

Tuer/exterminer des rhizomes de bambous trop envahissants

Comme d'autres, j'ai (eu) un problème de bambous envahissants.
J'ai cherché des infos sur le web et j'ai testé différentes techniques/produits.
Voici la méthode efficace, simple et rapide à laquelle j'ai abouti pour me débarrasser de rhizome de bambous, sans me fatiguer.

*** ça ne fonctionne malheureusement pas sur les roseaux/cannes de Provence, même si "mais c'est des rhizomes aussi ?!" ***

Le point faible du bambous, c'est le pousse, vert, tendre, "absorbant" (aux produits phytosanitaires).
Mais en général, il est protégé très tôt par des feuilles (jaunes) qui rendent inefficace, le traitement par pulvérisation de produit.
Et inutile d'asperger les cannes de bambous, ça leur fait visiblement comme "une douche à un canard".

Ma solution consiste à injecter, au printemps ou en été (donc, quand la sève circule) un produit systémique directement dans quelques pousses pour les empoisonner ainsi que le(s) rhizome(s) qui va(vont) avec.

Aucun intérêt de tenter de sortir les rhizomes du sol, c'est même contre-productif pour la transmission du poison par la sève, donc pas besoin de se casser le dos.

Mes armes du crime :
. un opinel (un couteau quoi) pointu et bien affûté
. une petite seringue (j'utilise une seringue à pâtes thermique pour processeur: c'est tout petit). Pas besoin d'aiguille
. un petit flacon plastique

. le poison:
    Je prépare un cocktail que j'utilise pour nettoyer le fossé à coté de chez moi, tous les ans au printemps (mélange de ronce et d'herbe).
    Dans un bidon de 2 litres (qui me sert à préparer mon désherbant avant de le mettre dans le pulvérisateur), je met:
    . une dose, pour 5 litres, de débroussaillant Bayer (plus efficace, pour mes ronces, que la marque RoundUp)
    . une dose, pour 5 litres aussi, de désherbant total systémique (n'importe quelle marque)
    Je complète à 2 litres avec de l'eau et je secoue énergiquement pour bien mélanger.

    Je prélève une dose dans le petit flacon en plastique (précédemment, dose de vinaigrette pour salade à emporter, miam).
C'est plus facile à trimbaler entre les bambous qu'un bidon de 2 litres.

    Le reste du produit ira dans mon pulvérisateur, avec un colorant/marqueur agricole, complété à 5 litres, pour traiter mon fossé; mais ça c'est une autre histoire : - )

Dans le cas des bambous, peut-être que les 2 composants de mon cocktail ne sont pas nécessaires et que seul le désherbant suffirait (comme je l'ai lu sur certains forums), ou à un dosage différent.
Je vous donne la formulation que j'ai utilisé et qui fonctionne très bien.

. Faire une petite incision sur la tête du pousse, juste assez pour pouvoir passer l'embout de la seringue et verser du produit à l'intérieur de la pousse, ou dans le cas d'une pousse plus évoluée (mais toujours verte), couper la tête et fendre le haut.









. Une petite injection de poison à l'intérieur du pousse de bambou. Il n'est pas nécessaire d'en mettre beaucoup.






Avec ma petite seringue pleine, je fais 3 injections alors!

. Une petite pression si nécessaire pour "refermer" la plaie

L'opération est à répéter sur toutes les pousses disponibles, et à venir.
Si d'autres pousses apparaissent dans les jours qui suivent, ça tendrait à indiquer que vous êtes en présence de plusieurs rhizomes "autonomes".
Et donc traitez au fur et à mesure de l'apparition de nouvelles pousses, pour "toucher" tous les rhizomes encore vivants.
Mais vous ne devriez pas avoir beaucoup de répétitions à faire.

Suivant l'étendue de la bambouseraie à traiter, je vous conseille de commencer par tout raser pour y voir plus clair et de traiter les pousses au fur et à mesure de leur apparition (évidemment, moi j'ai pas fait comme ça. Et du coup, j'ai vu des cannes de bambous bien développées jaunir et mourir.).
Normalement, vous ne devriez pas avoir à intervenir plus de 3 ou 4 fois.

Dans mon cas, la "bambouseraie" couvrait une zone d'environ 15 m par 3 m.
J'ai traité 5 pousses en 2 fois à 15 jours d'intervalle.
1 semaine après le premier traitement, les 3 pousses traités n'avaient pas changés de taille (alors qu'ils étaient sortis de terre en 1 semaine) et ils avaient bien commencé à jaunir.

Lors du 2ème traitement:
. les 3 premiers pousses traités avaient complètement jaunies. Ils me "sont restés dans la main" quand j'ai voulu tirer dessus pour voir s'ils tenaient encore bien, et ils sont tombés en morceaux.

. il y avait des lignes jaunes de bambous morts au milieu d'autres encore verts.

Après le 2ème traitement, il n'y a plus eu de nouvelles pousses du tout.

2 mois après, quasiment tous les bambous étaient morts.

Entre-temps, j'ai fait un essai, chez un collègue, sur une (seule) pousse de bambou, chez lui, mais provenant de la haie de bambous de son voisin ("qui n'a pas cerclé avec le film PVC ...." histoire classique).
15 jours plus tard, la plupart des bambous qui étaient rentrés (ou plutôt sortis ?) chez lui, sont morts et une partie de la haie de bambous chez son voisin a méchamment viré au jaune.


Des infos d'amis paysagistes:

- Ce n'est pas nécessaire d'acheter du film spécial rhizome, généralement surfacturé.
Il suffit d'acheter du "Delta MS" (ou équivalent), c'est le film (on dit "nappe" en fait) de PVC, avec alvéole, que le terrassier ou le maçon place entre le vide sanitaire et la terre de remblai pour bloquer l'humidité.
C'est aussi solide sinon plus que les films spéciaux rhizome, c'est donné pour plus de 40 ans et c'est beaucoup moins cher(en plus on peut récupérer des grandes chutes dans les conteneurs de chantier d'immeuble ou de lotissement).

- Le traitement le plus couramment utilisé pour de grosses infestations:
. Décaisser, au tracto-pelle, toute le zone infestée, sur 80 cm d'épaisseur,
. Placer un film (donc le Delta MS) de séparation, jointé au béton!
. Remblayer avec de la terre exempte de rhizome (généralement de la terre végétale en provenance d'une composterie).

Ma méthode est tout de même beaucoup plus cool.


















6 commentaires:

  1. La pousse des bambous doit être limitée si l’on ne veut pas que le jardin deviennent une forêt vierge.Il existe aussi de nombreuses variétés de bambous, chez les fargesias notamment, dits non traçants.Ces bambous ont l’avantage de rester compact et leurs racines se développent autour de la souche et pas au delà.Parmi les variétés de bambous non traçants, voici quelques noms :
    Fargesia Murielae Bimbo, Fargesia Angustissima, Fargesia scabrida . Pour en savoir plus:http://bambou.confort-domicile.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Merci pour votre réponse au sujet des canisses en canne de Provence.N'habitant pas le sud,j'en ai dans mon jardin (la plante) mais hélas pas demain que je pourrai me faire des écrans de cette manière.
    Dommage pour moi mais cela va intéresser un ami.

    Votre blog regorge de bonnes idées,donc je l'ai ajouté à mes favoris,encore bravo de nous faire profiter de vos expériences.

    J'ai un bambou sasa tessellata,il a végété plusieurs années, il était joli à l'époque.
    A présent il est parti comme un fou.Je retrouve au printemps des turions à plus d'un mètre du pied et mon voisin en récupère sur son terrain,je n'ai pas mis de bâche stop rhizome.
    En hiver ,il croule sous la neige,au printemps il est presque entièrement jaune,les feuilles tombent. Franchement le massif est moche depuis qu'il est adulte.

    Je voudrai le réduire mais impossible de déraciner des morceaux trop profond.

    J'essaierai bien votre méthode mais y a t'il des risques que tout crève?

    Merci de votre réponse et aide .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais que si vous traitez exhaustivement toutes les nouvelles pousses, il y a de fortes chances de tuer tous les rhizomes donc tous le massif.
      Si par contre, vous ne traitez qu'une partie des pousses, à moins que, par malchance, les pousses traités correspondent à tous vos rhizomes, il devrait en subsister une partie.
      Si votre massif est si moche que ça, moi je dégagerais tout pour repartir sur une nouvelle base plus saine.
      Sinon prélevez quelques rhizomes dans des pots et tuez tout le reste ?

      Supprimer
  3. Merci, je vais essayer cette méthode immédiatement.
    J'ai commencer par couper les tiges. En les laissant mourir au sol, ne risquent-elles pas de faire des repoussent ?
    J'avais aussi commencé à arracher les racines. Comment s'en débarrasser sans risques ?
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est possible (mais sous certaines conditions particulières) que les cannes ou les rhizomes posés au sol s'enracinent.
      Le mieux pour s'en débarrasser, c'est la poubelle ou le feu.

      Supprimer
  4. Bonjour
    c'est quoi que vous appelez "1 dose" de desherbant pour 5 litre?
    merci

    RépondreSupprimer