Rechercher dans ce blog

vendredi 26 février 2016

Adaptateur pour "transformer" une poêle à bois "normal" en poêle à sciure

La "récolte" de copeaux 2015 étant encore une fois très fructueuse, j'ai voulu tenter le chauffage à la sciure "complet" (comme si j'avais un vrai poêle à sciure) pendant quelques jours.


C'est bien tombé puisque la météo nous a gratifié des quelques journées bien humides et pluvieuses pendant les congés de fin d'année.

J'ai donc bricolé un adaptateur pour le foyer de mon poêle "normal", afin de le transformer, temporairement, en poêle à sciure.

Il m'a suffit d'un bout de grille métallique à petit maillon et d'un bout de large tube métallique (un bon bout de tôle, même fine, aurait suffit) récupéré du système de ventilation d'un bâtiment démoli.

La grille de fond, découpée à peu prés à la forme du foyer, complétée d'une feuille de journal évite qu'au 1er chargement, la sciure ne descende directement dans le cendrier à travers la grille foyère du poêle.

Par la suite, la chaleur agglomère les particules de bois, donc même si le journal a disparu, il y a peu de sciure qui part directement dans le cendrier.

Avec un rectangle de la même grille, roulé, je fait une cheminée, pour l'alimentation en air durant la combustion de la sciure.
La cheminée est fixée à la grille avec 3 agrafes à grillage.

Le bout de tube en tôle a été grossièrement tordu à la main, pour approcher au mieux de la forme du foyer, mais surtout pour "rentrer" dans le foyer ( - :

La mise en place se fait très simplement.
Attention, piège à con: à mon premier essai, j'ai mis directement une feuille de journal en premier, puis posé dessus la grille.
Du coup, l'entrée d'air, à la base de la cheminée, via le cendrier, était bouchée.
J'ai dû faire une bonne dizaine de tentative d'allumage avant de comprendre!


J'ai alors glissé une tige métallique au fond de la cheminée pour trouer le journal et l'allumage s'est enfin déroulé correctement.

Le mieux que j'ai trouvé, donc, est d'empaler une feuille de journal sur la cheminée en grille.


Par précaution, une feuille de journal entoure la cheminée pour éviter que trop de sciure s'y engouffre lors du premier remplissage.

Ensuite, je positionne le tour en tôle par dessus et je remplis copieusement le tout, de sciure, simplement pressée à la main.

Pour l'allumage, je met quelques petits bouts de bois au fond de la cheminée.

L'entrée d'air inférieure du poêle ouverte à fond., j’allume un zip et le laisse tomber dans la cheminée en grille.

Allumage
Pour compléter, je remplis la cheminée en grille de petits bouts de bois bien secs.
Le reste se fait tout seul.

Une fois le feu en cours, pour les rechargements, je remplie préalablement (moins la porte du poêle reste ouverte, moins il y a de fumée qui en sort) un récipient métallique (il va faire chaud au moment de verser) de sciure.
J'ouvre la porte du poêle, et je vide le récipient directement dans le tour en tôle.

Combustion bien avancée
J'ai mesuré qu'avec 20 litres de sciure (2 seaux de maçon), on fait largement 2 heures de chauffe régulière et douillette dans notre Invicta Chamane 14kw.
après rechargement

Par contre, j'ai largement sous-estimé la température à l'intérieur de la "cheminée". Une bonne partie de la grille en galva constituant la cheminée a disparu au bout de 3 ou 4 flambées.


Les avantages de ce type de chauffage:
. Écouler son stock de sciure quand on en a (si on coupe son bois, si on est menuisier ou charpentier,..)
. Peu d'écart de température, en tout cas très peu d'amplitude suite au re-chargement (quand le rajout de bois s'enflamme ....)
. La manipulation de seaux (ou de sacs) de sciure demande largement moins d'effort que pour des bûches.
. Combustion lente, donc qui dure plus longtemps.

Les inconvénients:
. Combustion lente, donc qui noircit bien la vitre du poêle et donc certainement aussi, un peu, le tubage
. Faut avoir de la sciure ?  ( - :

C'est une excellente option pour un weekend pluvieux pour "assainir" l'air de la maison, sans surchauffer, à l'intersaison par exemple.

1 commentaire:

  1. Bonjour, merci j'adore et je vais mettre ça en pratique dès les premiers froids.

    RépondreSupprimer