Rechercher dans ce blog

jeudi 14 avril 2016

Se chauffer en brulant du papier en vrac

A la suite de mon article "Des buches de papier facilement, rapidement, sans matériel spécial", quelques personnes m'ont demandé si j'avais une idée pour pouvoir se chauffer en brûlant du papier "en vrac".

Il est vrai que si on balance une poignée de feuille de papier en vrac dans un foyer, les feuilles supérieures vont s'enflammer rapidement, mais le reste va carboniser doucement, mais surtout étouffer complètement (suivant la quantité) le feu.

Il me semble que la problématique est assez proche de celle de la sciure:
si on met une grosse quantité de sciure dans un foyer allumé, il va se produire, dans un premier temps en tout cas, un étouffement du feu (La suite va différer quelque peu), j'ai donc pensé à tester les 2 mêmes solutions que dans le cas de la sciure ("Bruler, simplement, de la sciure et des copeaux, dans un poêle normal, pour se chauffer" et "Bruler de la sciure de bois dans un sac en papier").

La méthode du sac en papier ne m'a pas pleinement satisfait.
En effet, une fois que enveloppe du sac consumée, le tas de papier a une forte tendance à s’effondrer, s'étaler et finit par étouffer le feu.

La méthode du panier métallique par contre (vous remarquerez au passage, la nouvelle mouture, un peu plus costaud : - ) permet de recréer un semblant de bûche (carré) qui se consume gentiment, sans étouffer le feu.
Sur la photo, en vert, c'est notre poubelle "à papier": c'est là que nous mettons les papiers de banque, d'assurance, de santé, etc que nous préférons détruire "à la maison".

C'est lors du remplissage du papier de brûlage que j'ai regretté mon habitude de déchirer ces papiers avant de les jeter.
En effet, la meilleure manière de remplir le panier métallique, c'est de ranger proprement les feuilles comme dans un tiroir classeur.

Un panier bien rempli, bien serré, ne va pas trop mal comme "bûche de nuit"; ça garde bien la chaleur une bonne partie de la nuit.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire