Rechercher dans ce blog

mercredi 31 août 2016

Filtration d'une piscine non prévue à cet effet (piscine pour enfant)

Cette année, suite à un problème technique sur notre piscine autoportante habituelle, j'ai dû exhumer une vieille piscine autoportante, plus petite, que m'avait donné mon copain Gérald il y a des années.
("mais pourquoi il nous raconte sa vie ? OK c'est un Blog, mais quand même, c'est pas dans l'état d'esprit habituel ?!" : - )

Le détail c'est que cette "vieille" piscine n'est pas pourvue des 2 embouts permettant de brancher une pompe et son filtre.
Mais que cela ne tienne, Gérald avait trouvé et bricolé une solution que je trouve géniale (c'est pour ça que j'en fait un article).
Bien que, depuis longtemps, les piscines autoportantes de cette taille soient toutes pourvues des 2 fameux embouts, il me semble que l'astuce de Gérald peut-être intéressante pour des piscines plus petites.

Les petites piscines pour enfants ne sont généralement pas prévues pour être branchées sur un système de filtration, et généralement, l'eau ne met pas longtemps à "tourner" ou à devenir un vrai bouillon de culture.
Le dilemme est généralement: dois-je changer l'eau tout les jours ? dois-je mettre un traitement dans l'eau ? lequel ? etc...

Le "système de Gérald" est facilement transposable, à moindre coût, de mettre en place un système de filtration.

Bon alors déjà, les pompes de piscine, ça se récupère assez facilement (si, si, surtout les petites), soit dans les déchetteries, mai aussi pour quelques euros dans les vide-greniers.

Dans notre cas, j'ai mis une grosse pompe (surdimensionnée même) car il y a un gros volume d'eau, mais pour une piscine d'enfant, les système avec filtres papier (dit des "épurateurs") suffisent largement.

Ensuite, les éléments PVC nécessaires au montage ne sont pas très coûteux.

Comme on peut le voir sur la photo,  il est constitué de 2 "U" formés de tubes PVC et de coude qui "sautent" le boudin de la piscine.

Ces 2 "U" sont terminés, cotés piscine, par un angle droit, perpendiculaire au plan du "U"
(ouais bé c'est pas facile d'expliquer, c'est pour ça qu'il y a les photos : - ) ce qui donne de la stabilité, tout en écartant la bouche d'aspiration de la bouche de reflux.
Et de l'autre coté, angle droit aussi, mais dans le plan du "U", pour brancher les tuyaux souples provenant de la pompe.
C'est 2 éléments en "U" sont joints par des colliers plastiques.

Le tout fait un ensemble stable et léger, sur lequel on branche, d'un coté l'aspiration et de l'autre la sortie.

Sur un des "U", ce taquin de Gérald a monté un "T", l'idée étant de rejeter l'eau à une hauteur différente de l'aspiration.
Ce "U" est branché sur la sortie de pompe évidemment.
J'ai amélioré cette astuce en collant un support de bouchon en bas du tube.

Ainsi, si je veux une filtration sans bruit, j'enlève le bouchon du bas et la sortie de l'eau se fait au fond de la piscine.
Si je veux un rejet "à l'air libre", je place le bouchon en bas et là, l'eau sort au dessus du niveau de la piscine (je suppose que ça doit "oxygéner" quelque peu l'eau ?).
Si je veux faire une cascade dans la piscine, je place un simple coude PVC (il tient tout seul par la pression).

Voila. Après la première utilisation, si je sors la double pipe PVC de la piscine (une fois, un des tuyaux souple s'était percés et la piscine s'était méchamment vidée), je ferme d'abord les 2 vannes de la pompe, histoire de garder le maximum d'eau dans les tuyaux pour limiter le réamorçage









.

mardi 30 août 2016

Démonter l'embout de lance d'un nettoyeur HP Kew qui "a le hoquet"

Bien que je nettoie régulièrement mon nettoyeur Kew, tout du moins sa pompe, dernièrement il s'est mis à dysfonctionner (j'aime bien ce mot : - ).

J'avais pourtant bien purgé l'air de l'arrivée d'eau comme d'habitude.
Je le fais systématiquement avant même de mettre le courant (pour être sûr que la pompe ne tourne pas du tout à sec):
. Pistolet monté, mais sans l'embout de la lance
. Arrivé d'eau branchée et allumée
. j’appuie sur le pistolet jusqu'à ce que le flux d'eau, en sortie, soit régulier.
Ensuite seulement, je met le courant et je monte l'embout de la lance

Et cette fois-ci, à l'appui sur la gâchette du pistolet, mon nettoyeur a le hoquet: pression, le moteur coupe, pression, le moteur coupe, etc ....

Je démonte l'embout de la lance et je re-essaye: là le moteur "tourne rond".
Donc pas de doute, c'est l'embout de la lance, que j'avoue n'avoir jamais démonté (ça fait plus de 20 ans maintenant : - ).

En fait, c'est beaucoup plus simple qu'il n'y paraissait au début.

J'ai commencé par dé-clipser, avec un petit tournevis, le collier plastique de couleur doré.

J'ai dévisser les 4 petits vis cruciformes.

Ensuite, il suffit d'ouvrir, en 2, le boitier plastique de l'embout pour découvrir la buse métallique avec son capuchon plastique.

Dans mon cas, il y avait pas mal de "dépôt" à nettoyer, mais je n'ai pas vu de bouchon flagrant.

J'ai d'abord nettoyé sommairement à la soufflette et au grattoir.

Je voulais remonter rapidement pour vérifier que c'était bien là le problème.

Ouf: une fois remonté, le nettoyeur re-fonctionne correctement.

Par la suite, j'ai re-démonté l'embout de lance et j'ai mis les différentes pièces à tremper dans du vinaigre blanc, toute une après-midi.

Et c'est là que je me suis rendu compte que la buse métallique est vissée sur la lance et qu'une simple coup de pince multiprise suffit à la dévisser.

L'intérieur de la buse était curieusement gras ??

Et pour le remontage, c'est aussi simple, mais dans l'autre sens.







vendredi 26 août 2016

Ressortez vos vieux lampadaires halogènes!


J'ai toujours eu un faible pour les lampadaires halogènes (surement parce que dans ma jeunesse c'était la mode).
Alors oui, nous aussi avons remisé nos lampadaires halogènes, brillants, mais beaucoup trop consommateurs de watt (Je n'ai jamais pu trouver une ampoule R7S de moins de 200w).
D'ailleurs, à un époque, on en voyait beaucoup sur le bord des routes ou dans les poubelles.
Tout cela au profit, d'abord, des lampes basse consommation, et maintenant d'ampoule à LED.

Et justement, à propos d'ampoule à LED: après avoir installé des ampoules de type R7S à LED dans des projecteurs d'extérieur, ça m'a donné envie d'en mettre aussi dans un lampadaire halogène.

Les ampoules R7S à LED sont largement plus grosses que les ampoules crayons halogènes.

Dans la majeure partie des cas, comme dans les projecteurs halogènes extérieurs, il y a assez de place pour les insérer.

Chez moi, c'est mon lampadaire le plus basique qui m'a posé un léger soucis:
Avant
Après
En fait, le déflecteur (la petite tôle d'alu) était trop "haut" et du coup, la R7S à LED ne se bloquait pas correctement sur les 2 contacteurs.
J'ai démonté le déflecteur et le support d'ampoule pour refixer le support légèrement plus haut par rapport au déflecteur et l'ampoule a pu se monter.
J'aurais aussi bien pu supprimer le déflecteur qui ne sert  pas à grand chose avec ces modèles d'ampoule à LED.

Sur l'autre lampadaire (photo en haut de l'article), l'ampoule s'est insérée directement sans avoir à modifier le déflecteur.
C'est juste le cache d'ampoule, en verre, d'origine, que j'ai supprimé.

Premier problème: ça clignote lorsqu'on met le variateur au minimum pour, normalement, éteindre.
Après quelques recherche sur le web: c'est lié à la faible impédance des ampoules à LED "de base".

Il existerait 2 solutions:
. des ampoules à LED "dimmables", donc prévu pour être utilisées avec un variateur. Un peu plus chère que les "non dimmables"
. Ajouter un condensateur chimique de 400µF. J'ai essayé cette méthode, sans succès pour ma part (il y a peut-être un truc que j'ai pas bien compris).

J'ai trouvé une 3ème solution: remplacer le variateur du lampadaire par un simple interrupteur à pied.
La majeure partie du temps, chez moi en tout cas, ce genre de lampe est allumée à fond de toutes façons.

Deuxième problème: j'ai testé avec les ampoules "blanc froid", achetées pour mes projos extérieurs.
A l’intérieur, ça fait une lumière impersonnelle au possible, on croirait dans un hôpital ou dans un hall de gare.
Le "blanc chaud" (ou jaune parlons clairement) va beaucoup mieux pour éclairer à l'intérieur, comme son salon, et en tout cas c'est beaucoup plus chaleureux.

Par contre, en terme de puissance, autant une ampoule R7S de 15w éclaire bien en blanc froid, autant en blanc chaud, le 25w me semble un minimum pour vraiment éclairer (sinon, c'est ambiance super cosy!)

J'ai bien "réhabilité" 2 lampadaires halogène chez nous:
. L'un avec son variateur d'origine et (donc) une ampoule R7S "DIMMABLE"
. L'autre avec un interrupteur à pied en remplacement du variateur, et une ampoule R7S à LED "de base".

mercredi 24 août 2016

Repérer/trouver le centre d'un cercle

Comment trouver le centre d'un couvercle rond d'une boite ? (ou tout autres objets ronds, dont on veut trouver le centre)
J'ai eu besoin de faire un trou qui ira sur un axe, donc il valait mieux que ce soit le plus au centre possible.

J'ai cherché sur le web (mes cours de géométrie sont très loin derrière) et j'ai trouvé plusieurs méthodes à base de compas et de règles graduées.
Plusieurs nécessitent de faire des mesures pour les diviser par 2...donc risque d'erreur et d'approximation.

Et puis là, d'un coup, ça me revient comment je faisais au lycée!
Alors comme je ne l'ai pas trouvé directement sur le web, cette méthode triviale, je fais un petit article.

Il suffit d'un compas et d'une règle, même pas graduée.
D'abord régler l'écartement du compas à une taille légèrement supérieure au rayon, mais bien inférieure au diamètre.
Repérer, à la louche, 2 points en périphérie du cercle, diamétralement opposés (à peu prés, puisque justement on a pas encore le centre du cercle).

Planter la pointe du compas, successivement, sur ces 2 points, pour tracer 2 morceaux de cercle.

Là, il est important que la pointe du compas soit placée à la même "distance extérieure": c.a.d. que là, je la cale sur la bordure du couvercle.


Tracer la droite qui passe par les croisements de ces 2 courbes et la prolonger jusqu'à la bordure, de chaque coté.

Le centre du cercle du cercle recherché est obligatoirement sur cette droite.
Et les 2 intersections de la droite avec les bordures du cercle sont exactement diamétralement opposées.

On refait 2 demi cercles, en plaçant cette fois, la pointe du compas, sur la droite, calé contre chaque bordure.
On trace la droite qui passe par les croisements de ces 2 nouvelles courbes.

Le centre du cercle se trouve au croisement de ces 2 droites.

Il ne me reste plus qu'à mettre un petit coup de pointeau, ou à défaut d'un clou, pour pouvoir attaquer un perçage précis au centre.